Rss Actualité

Rss Actualité est un portail d'info Rss de plusieurs médias. L'objectif du journal est de proposer une nouvelle façon de suivre le fil des actualités générales, sportives et de divertissements à travers les gros titres.

Un simple clique sur les liens vous permettra ainsi de lire l'article en détail.

Venez découvrir et partager cette nouvelle façon de suivre l'actualité en temps réel.


CINEMA

L'actualité cinéma du moment et à venir...


Le Cinéma en plein air de La Villette est maintenu... en intérieur !
28/07/16 - France Info - Huit jours après l'annulation de plusieurs manifestations par la préfecture de Police, La Villette parvient à sauver son festival de Cinéma en plein air en migrant vers la Grande Halle. - (Info Rss Actualité)

Rebecca Zlotowski : “Les films de superhéros, c'est intéressant quand il y a un metteur en scène”
28/07/16 - France Info - Nous sommes allés voir le dernier Spielberg avec la réalisatrice Rebecca Zlotowski, fan des films du réalisateur et amatrice de blockbusters. L'occasion de parler cinéphilie et grosses productions… - (Info Rss Actualité)

Lire la suite de l'info Rss...

MUSIQUE

L'actualité musique : Concert, avant première, nouvel album...


Keira Knightley se remet de sa rupture grâce à la musique dans ''Begin Again''
28/03/14 - France Info -

Qu'on se rassure, tout va bien pour Keira Knightley et son mari James Righton, membre du groupe de rock Klaxons. La star de cinéma et celle de la musique ont d'ailleurs été vues ensemble à Londres


- (Info Rss Actualité)

Linda de Suza et son fils : Retrouvailles déchirantes après 20 ans de séparation
28/03/14 - France Info -

Linda de Suza, un nom mythique pour qui garde un souvenir ému des années 80. Celui d'une Portugaise arrivée en France dans les années 70 et qui devint une grande star de la chanson la décennie


- (Info Rss Actualité)


Lire la suite de l'info Rss...

AUTOMOBILE

L'actualité automobile avec les nouveautés et les essais...


Préparer sa voiture pour partir en vacances
01/07/16 - France Info - SÉCURITÉ - Alors que ce week-end s'annonce comme le plus chargé de l'année sur les routes avec le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, quelques contrôles s'imposent. Il en va du bien-être et de la sécurité des personnes transportées. - (Info Rss Actualité)

Les principales nouveautés du Mondial de l'Automobile
27/07/16 - France Info - MONDIAL DE L'AUTOMOBILE- A deux mois de l'ouverture du premier salon automobile au monde, «Le Figaro» dévoile les grandes nouveautés que le public pourra découvrir. - (Info Rss Actualité)

Nos conseils pour faire briller votre véhicule
28/07/16 - France Info - ENTRETIEN-Nettoyer régulièrement son véhicule est un gage de longévité. Voici nos conseils pour faire briller les carrosseries et les intérieurs. Avec Jules Humbert. - (Info Rss Actualité)

Lire la suite de l'info Rss...

INFO GENERALE

Toute l'actualité et l'Info Générale, politique et économique en temps réel...


Terrorisme  : l’Etat de droit au cœur de la polémique
28/07/16 - Après les derniers attentats, l’opposition veut renforcer l’arsenal juridique, le gouvernement refuse les mesures d’exception.

Attentats de l’Etat islamique : la barre des 3 000 morts a été franchie
28/07/16 - L’organisation djihadiste a intensifié ses attentats de manière quasi exponentielle depuis le début de l’année 2016.

Quel suivi judiciaire pour les candidats au djihad ?
28/07/16 - Adel Kermiche, l’un des assaillants de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, a commis son attaque alors qu’il était porteur d’un bracelet électronique.

Lire la suite de l'info Rss...

PEOPLE STAR NEWS

Toute l'actualité People croustillante du moment...


Facebook confirme son statut de roi des réseaux sociaux avec un nouveau bond de ses résultats
01/01/70 - France Info -

Facebook a confirmé mercredi son statut de roi des réseaux sociaux avec un nouveau bond de ses résultats au deuxième trimestre, où il a continué d'augmenter son audience et ses recettes publicitaires, et même presque triplé son bénéfice net.

Le réseau américain revendiquait 1,71 milliard d'utilisateurs à la fin juin, contre 1,65 milliard trois mois plus tôt.

Le nombre d'utilisateurs gagnés par rapport à la même date de 2015 est "notre plus fort depuis plus de trois ans", a relevé le directeur financier, David Wehner, lors d'une téléconférence avec des analystes.

Et leur intérêt ne semble pas s'éteindre, puisque 66% d'entre eux se connectent au réseau tous les jours, un taux stable comparé au trimestre précédent.

Le temps passé par personne sur le réseau Facebook lui-même ou ses applications de photos Instagram ou de messagerie Messenger a en outre augmenté de plus de 10% sur un an, "et ça n'inclut même pas encore WhatsApp", la deuxième application de messagerie du groupe, s'est félicité le patron-fondateur Mark Zuckerberg.

Instagram a désormais plus de 500 millions d'utilisateurs, dont 300 millions qui s'y connectent tous les jours, Messenger et WhatsApp en comptent un milliard chacun.

David Wehner a également relativisé les inquiétudes de certains analystes face à la concurrence représentée par Snapchat auprès des jeunes consommateurs, un public particulièrement choyé par les publicitaires.

"Nous continuons d'être le meilleur moyen d'atteindre la plus large audience mondiale d'adolescents et de Millennials. Les adolescents restent engagés sur Facebook", a-t-il indiqué, tout en notant que "la manière dont ils utilisent notre service a évolué au fil des années, en plus de Facebook, ils utilisent Instagram, Messenger et WhatsApp".

La croissance continue de Facebook se matérialise aussi dans ses performances financières, qui se sont avérées bien supérieures aux prévisions des analystes, permettant à l'action du groupe de gagner près de 5% vers 23H40 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

Cela pourrait porter jeudi le cours de Facebook à un nouveau record historique, et lui permettre de faire jeu presque égal en termes de capitalisation boursière avec le géant pétrolier ExxonMobil, à quelque 370 milliards de dollars.

Au deuxième trimestre, Facebook a dégagé un bénéfice net d'un peu plus de 2 milliards de dollars, tandis que son chiffre d'affaires s'est envolé de 59% à 6,44 milliards de dollars, grâce à une demande selon lui "particulièrement forte" des annonceurs publicitaires.

La publicité mobile confirme son rôle de moteur de croissance: elle représente désormais 84% des recettes publicitaires encaissées par le groupe, elles-mêmes en hausse de 63%. Le plus gros des revenus proviennent du réseau lui-même, a noté David Wehner, tout en reconnaissant une "contribution" d'Instagram où la publicité monte en puissance.

Ces chiffres tranchent avec ceux annoncés la veille par le concurrent Twitter, qui a encore accusé une perte nette de 107 millions de dollars et livré une prévision de croissance décevante en invoquant "une concurrence croissante pour les budgets de marketing sur les réseaux sociaux".

D'après la société de recherche eMarketer, c'est Facebook qui s'en adjuge la part du lion, en encaissant environ les deux tiers des dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux.

David Wehner a néanmoins laissé entrevoir un ralentissement de l'élan affiché par le groupe. "Les principaux moteurs de la croissance de nos recettes publicitaires continueront tout au long de 2016, mais nous aurons des comparaisons plus difficiles au fur à mesure que l'année progresse", a-t-il expliqué.

Facebook continue en tout cas de beaucoup investir pour se développer, avec des dépenses qui devraient progresser au total cette année de 30% à 35%, selon son directeur financier.

"Nous avons encore beaucoup de travail à faire" et "cela signifie faire de gros investissements et prendre des risques", a commenté Mark Zuckerberg.

Il a notamment insisté sur les efforts du groupe dans la vidéo, qui selon lui sera à terme "au coeur de tous nos services et applications". Facebook mise tout particulièrement, comme Twitter, sur la vidéo en direct.


Morandini Zap: Pirater les comptes Facebook, c... by morandini

- (Info Rss Actualité)

La chaîne d'information Euronews supprime 35 postes avant de nouvelles embauches
01/01/70 - France Info -

La chaîne d'information Euronews a engagé un plan de redéploiement de ses effectifs qui prévoit la suppression de 35 postes, compensée par le recrutement d'un nombre au moins équivalent de salariés dès l'an prochain, a-t-on appris jeudi auprès de sa direction.

"Nous avons proposé de modifier la façon dont nous produisons nos contenus pour nous adapter aux nouveaux usages et aux nouvelles manières de consommer l'information", a indiqué le président du directoire Michael Peters, confirmant des informations du quotidien régional Le Progrès.

C'est la première phase d'un plan de développement de la chaîne, qui passe par "un réaménagement de notre façon de travailler", notamment en demandant aux journalistes de monter eux-même leurs sujets. Cette étape "nécessitera quelques suppressions de postes" chez les journalistes et les techniciens, a reconnu M. Peters.

Euronews compte ensuite développer sa production de nouveaux contenus, ce qui permettra la création de postes, et "investir assez lourdement dans de nouveaux matériels". Les recrutements "seront effectifs dans leur intégralité en 2017", a indiqué M. Peters, assurant qu'au final l'opération permettra une légère création nette de postes.

M. Peters s'est félicité que l'actionnaire majoritaire de la chaîne, le magnat égyptien Naguib Sawiris, soutienne cette stratégie de développement, alors que de nombreux médias concurrents se sont engagés dans la recherche brutale d'économies de fonctionnement. Cette stratégie sera déclinée dans un plan présenté en fin d'année.

Euronews devrait y remettre en question son modèle traditionnel du multiplexage, très contraignant, toutes les éditions nationales de la chaîne diffusant les mêmes sujets, simplement traduits dans la langue locale. Euronews, qui a perdu de l'argent en 2014 et 2015, sera cette année encore "dans le rouge". "Nous avons besoin de changer notre modèle économique", a martelé M. Peters. Le groupe emploie 395 personnes en CDI mais ses effectifs atteignent le millier de personnes en comptant les intérimaires et les pigistes.

- (Info Rss Actualité)


EN DIRECT - Attaque d'une église à Saint-Etienne-du-Rouvray: Le second terroriste a été identifié - Trois personnes en garde à vue
01/01/70 - France Info -

15h20: Les obsèques du père Jacques Hamel devraient avoir lieu mardi matin, à Saint-Etienne-du-Rouvray ou dans la cathédrale de Rouen.

"Les obsèques devraient avoir lieu mardi matin", a indiqué Joachim Moyse, premier adjoint au maire de Saint-Etienne-du-Rouvray. "Nous n'avons pas encore déterminé l'heure, ni le lieu", a-t-il ajouté. "Deux hypothèses sont envisagées: soit l'église Sainte-Thérèse du Madrillet (la deuxième église de la ville, NDLR) soit la cathédrale de Rouen", a-t-il précisé. L'incertitude demeure aussi pour le lieu de l'inhumation. "Jacques Hamel était un Stéphanais dans son coeur et dans sa tête, il serait juste et légitime qu'il soit enterré ici", a estimé Joachim Moyse.

12h20: Saint-Etienne-du-Rouvray: La marche blanche prévue aujourd'hui est annulée en raison de l'interdiction de la préfecture

11h11: Le président François Hollande a officialisé jeudi la constitution d’une Garde nationale qui sera «bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes», a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

«En accord avec le travail» réalisé par des parlementaires qu’il a rencontrés jeudi matin, le chef de l’Etat «a décidé que la Garde nationale serait bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes (...).

Les modalités de formation et la ventilation des forces de protection sur le territoire français seront définies en concertation avec l’ensemble des acteurs» avec une communication en Conseil de défense début août et une consultation des parlementaires en septembre, écrit la présidence.

10h57: A-M. Petitjean a été repéré en Turquie le 10 juin et signalé à la France le 29 juin par les services turcs, selon iTélé

09h34: Ces gardes à vue, qui ont débuté hier, "devraient permettre de recueillir des éléments sur le profil du tueur. Rien à ce stade ne dit que ces personnes ont quelque chose à voir avec la tuerie", a précisé la source.

Une quatrième personne, un mineur de 16 ans, né en Algérie, interpellé mardi, était toujours entendue ce matin. Son frère fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour être parti dans la zone irako-syrienne en mars 2015 avec les papiers d'identité de l'autre tueur Adel Kermiche.

09h20: Trois personnes dans l'entourage familial d'Abdel Malik Petitjean, identifié comme le second tueur de Saint-Étienne-du-Rouvray, ont été placées en garde à vue, indique une source proche de l'enquête.

08h25: Selon une source proche de l'enquête, il était fiché pour radicalisation par les services de renseignement français depuis le 29 juin. Le premier tueur a été identifié comme étant Adel Kermiche, un Français de 19 ans, assigné à résidence avec un bracelet électronique après être sorti de prison en mars.

08h24: Le deuxième homme impliqué dans l'assassinat d'un prêtre dans une église du nord-ouest de la France mardi a été formellement identifié comme étant Abdel Malik Nabil Petitjean, 19 ans, a annoncé jeudi le parquet.

.

*** MERCREDI 27 JUILLET ***

.

20h42: Le groupe Etat islamique (EI) a diffusé mercredi une vidéo dans laquelle deux hommes présentés comme les auteurs de l'attaque contre une église du nord-ouest de la France prêtent allégeance au chef de cette organisation.

Cette vidéo diffusée par l'agence Amaq, organe de propagande de l'EI, montre deux jeunes hommes à côté d'une bannière de l'EI, l'un d'eux récitant en arabe avec un fort accent le texte traditionnel d'allégeance à l'"émir des croyants" Abou Bakr al-Baghdadi.

Les deux hommes, barbus et se présentant sous les noms de guerre d'Abou Omar et Abou Jalil al-Hanafi, jurent "obéissance" au chef de l'EI en se tenant la main.

Deux jihadistes ont égorgé mardi un prêtre et grièvement blessé une personne lors d'une prise d'otages dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord-ouest de la France.

Le groupe extrémiste avait affirmé le même jour que l'attaque avait été exécutée par deux de ses "soldats", selon l'agence Amaq.

Les auteurs de l'attaque "répondaient aux appels à prendre pour cible les pays de la coalition" internationale qui combat l'EI en Irak et en Syrie, d'après Amaq.

14h37: François Hollande assistera à la messe d'hommage à Notre-Dame-de-Paris

12h59: « Près de 23.500 policiers, gendarmes, militaires, réservistes mobilisés » pour sécuriser les événements cet été en France

12h17: Le second terroriste aurait été identifié, selon Le Point

Agé de 20 ans, il a reçu une balle dans la tête.

"Son identité présumée a été établie dans un premier temps grâce à la pièce d'identité retrouvée sur les lieux. Une identification ADN est encore en cours", précisent nos confrères.

Plusieurs perquisitions ont eu lieu dans son entourage, en fin de matinée.

12h04: Plus de 23 000 policiers, gendarmes, militaires et réservistes supplémentaires vont être mobilisés pour sécuriser les événements estivaux, annonce Bernard Cazeneuve

11h55: "Nous allons créer d'ici à la fin du quinquennat 9 000 postes" dans les forces de sécurité. (Bernard Cazeneuve)

11h49: "Je suis sevré des polémiques quotidiennes engendrées par l'opposition" (Bernard Cazeneuve)

"Nous ne pouvons pas sortir de l'Etat de droit pour sauver nos valeurs" (Bernard Cazeneuve)

"Il peut y avoir des propositions de l'opposition retenues mais on ne peut pas porter atteinte â l'État de droit" (Bernard Cazeneuve)

11h46: "23 500 policiers, gendarmes, militaires et réservistes supplémentaires qui seront mobilisés pour sécuriser" 56 événements à venir (Bernard Cazeneuve).

11h40: Jean-Yves Le Drian annonce une "répartition plus importante des forces Sentinelle en province"

"A ce jour, il y a 4.000 militaires à Paris, 6.000 en province" (Jean-Yves Le Drian)

11h14: Le gouvernement saoudien a vivement dénoncé mercredi l'attaque contre une église en France au cours de laquelle un prêtre a été égorgé et qui a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

"Le royaume saoudien condamne dans les termes les vifs l'attaque terroriste" contre l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (nord-ouest), a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Dans un communiqué publié par l'agence officielle Spa, le porte-parole a ajouté que "ce lâche acte terroriste est rejeté par la religion musulmane qui enjoint de protéger les lieux de culte et interdit leur profanation".

Cet attentat est "contraire à toutes les religions, les valeurs et préceptes humains, et toutes les conventions et traités internationaux", a encore dit le porte-parole, dont le pays abrite les deux premiers lieux saints de l'islam, à La Mecque et Médine.

10h18: Nicolas Sarkozy estime mercredi, au lendemain de l'assassinat d'un prêtre dans une église près de Rouen, que les dispositions européennes sur la double peine "doivent être adaptées", jugeant "indispensable" que tout étranger condamné à plus de cinq ans d'emprisonnement "soit expulsé systématiquement".
Il est "indispensable d'expulser immédiatement tout étranger condamné pour terrorisme, ce que la réforme de la double peine en 2003 n'a jamais empêché", affirme l'ancien président dans un entretien publié mercredi sur le site du Monde. Nicolas Sarkozy était ministre de l'Intérieur lorsque les conditions d'application de la double peine pour les étrangers - condamnation à une peine et expulsion - avaient été modifiées, une réforme critiquée par l'extrême droite.
"Mais il faut aller plus loin", estime l'ancien chef de l'Etat, soulignant que "le situation sécuritaire n'a plus rien à voir". "En 2003, les conditions d'application de la double peine avaient été modifiées pour tenir compte des obligations européennes sur la vie familiale", justifie-t-il. "Aujourd'hui, ce sont ces dispositions européennes qui doivent être adaptées car il est indispensable que tout étranger condamné pour un crime ou un délit à une peine de plus de cinq ans d'emprisonnement soit expulsé systématiquement", estime-t-il.

10h00: Les représentants des cultes en France ont demandé mercredi à François Hollande que les lieux de culte fassent "l'objet d'une plus grande attention" de la part des autorités en matière de sécurité, a rapporté le recteur de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur.
"Nous avons profondément souhaité, les uns et les autres, que nos lieux de culte (juifs, chrétiens, musulmans...) soient l'objet d'une plus grande attention, d'une attention soutenue, puisque même le plus humble des lieux de culte est aussi l'objet d'une agression", a-t-il dit à l'issue d'une réunion à la présidence française au lendemain de l'égorgement d'un prêtre dans une petite église du nord-ouest du pays.

09h58: La ville de Saint-Etienne-du-Rouvray indique que la cellule psychologique mise en place hier pour accompagner les habitants reste ouverte aujourd'hui.

09h29: "Daesh veut dresser les uns contre les autres les enfants d'une même famille" (Monseigneur André Vingt-Trois)

09h26: "Les musulmans de France rejettent de la façon la plus formelle tous ces actes criminels" (Dalil Boubakeur -recteur de la grande mosquée de Paris)

09h19: "Nous ne pouvons pas entrer dans le jeu de Daesh, qui veut dresser les membres d'une même famille les uns contre les autres" (Monseigneur André Vingt-Trois)

09h14: "L'unité est la condition de la victoire contre Daesh" (représentants religieux français)

08h57: Le respect de la Constitution n’est «pas une argutie juridique», a rétorqué mercredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve à Nicolas Sarkozy, qui a critiqué l’action du gouvernement après l’attaque jihadiste dans une église près de Rouen.

«Il ne s’agit pas d’arguties juridiques. Un ancien président de la République ne peut pas dire que le respect de la Constitution (...), que le respect des principes républicains est une argutie juridique, non, c’est un devoir moral», a répliqué le ministre de l’Intérieur sur Europe 1.

Alors que le président du parti Les Républicains a demandé mardi à l’exécutif «de mettre en oeuvre toutes les propositions» que la droite a «présentées depuis des mois, sans délai», et à renoncer aux «arguties juridiques», Bernard Cazeneuve a répondu que le gouvernement avait «pris beaucoup de propositions de l’opposition», citant par exemple le blocage administratif des sites internet appelant au terrorisme.

08h47: Le mineur placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'attaque commise hier dans une église près de Rouen n'a "pas de liens" avec l'attentat d'après les premiers éléments de l'enquête, a indiqué aujourd’hui Bernard Cazeneuve, qui reste cependant "très prudent".

"Les premiers éléments qui apparaissent montrent qu'il n'y a pas de liens entre cet individu et ce qui s'est passé hier", a déclaré le ministre de l'Intérieur sur Europe 1.

08h45: Le président doit ensuite réunir dans cette matinée marathon un Conseil de sécurité et de défense à 08H45, avant un Conseil des ministres avancé à 09H30.

Le déplacement prévu en République tchèque demain après-midi a été annulé une nouvelle fois, après une première annulation à cause de l'attentat à Nice le 14 juillet, qui a fait au moins 84 morts.

08h44: La réunion entre François Hollande et les représentants des cultes, programmée au lendemain de la mort d'un prêtre égorgé dans son église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), a commencé ce matin vers 8h00 à l'Elysée.
La conférence des représentants des cultes (CRC) réunit les Eglises catholique, orthodoxe, protestante, ainsi que les représentants de l'islam, du judaïsme et du bouddhisme en France. "Nous devons être ensemble", a justifié hier le président de la République.

Le chef de l'Etat avait déjà reçu hier soir l'archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun. Il a aussi appelé le pape François pour lui exprimer "le chagrin du peuple français" après cet attentat.

08h43: Bernard Cazeneuve annonce que l'identification du second terroriste "est toujours en cours"

08h40: Ce que l'on sait ce matin de l’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray

Deux hommes porteurs d’armes blanches ont surgi dans l’église de cette commune populaire de 29.000 habitants située dans l’agglomération de Rouen à l’heure de la messe matinale, vers 09h25. Ils ont pris en otages six personnes, le prêtre, trois religieuses et un couple de paroissiens. L’une des religieuses est parvenue à prendre la fuite et à donner l’alerte.
La brigade d’intervention (BRI) et une brigade anti-criminalité arrivées sur place ont tenté d’entamer une négociation avec les terroristes.
Les policiers ont ensuite tenté une incursion, sans succès. Peu après, trois otages - les deux religieuses et une paroissienne - sont sortis de l’église suivis par les deux terroristes criant «Allah Akbar», dont l’un portait une arme de poing. Les deux assaillants ont été tués par la BRI.
L’un d’eux a été trouvé porteur d’un faux engin explosif et de trois couteaux, l’autre qui tenait dans la main un minuteur de cuisine portait un sac à dos à l’intérieur duquel a été trouvé un faux engin explosif.
Dans l’église, ont été retrouvés le corps du prêtre, tué par arme blanche à la gorge et au thorax et celui d’un paroissien, blessé par arme blanche à la gorge. Il a été hospitalisé, ses jours ne seraient pas en danger.
Selon le témoignage de la religieuse parvenue à s’enfuir, les terroristes se sont «enregistrés» au moment du crime, l’un a fait «un peu comme un sermon autour de l’autel en arabe» avant l’assassinat du prêtre.
L’attaque a été perpétrée par «deux terroristes se réclamant de Daech» (acronyme du groupe jihadiste État islamique, EI), a affirmé le président François Hollande. L’EI les a présentés comme deux de ses «soldats».
L’un des deux auteurs a été formellement identifié après comparaison de ses empreintes papillaires comme étant Adel Kermiche, 19 ans, né à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime), a indiqué le procureur de Paris François Molins.
Sans mention à son casier judiciaire, il était connu de la justice depuis qu’un membre de sa famille avait signalé sa disparition en mars 2015. Le jeune homme a été interpellé le jour même par les autorités allemandes alors qu’il utilisait l’identité de son frère pour se rendre en Syrie.
Placé en garde à vue à son arrivée en France le 23 mars 2015, il sera mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste et placé sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de quitter le département.
Mais un mois et demi plus tard, il avait de nouveau quitté le domicile familial et un mandat d’arrêt était délivré à son encontre. Localisé et interpellé en Turquie le 13 mai en provenance de Genève avec la carte d’identité de son cousin, il est expulsé vers la Suisse puis vers la France. A nouveau mis en examen, il est placé en détention provisoire jusqu’au 18 mars 2016, date à laquelle un juge antiterroriste ordonne son placement sous contrôle judiciaire avec assignation à résidence sous surveillance électronique. Le parquet a fait appel de cette décision, sans succès.
L’identification du second terroriste tué par les services de police est toujours en cours.
La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête, confiée à la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Un mineur de 16 ans né en Algérie a été placé en garde à vue. Il s’agit du frère cadet d’un individu faisant l’objet d’un mandat d’arrêt pour être parti sur la zone irako-syrienne le 29 mars 2015 avec les papier d’identité d’Adel Kermiche.

Le père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de la paroisse de 86 ans, a été égorgé. Selon le site du diocèse de Rouen, il était né en 1930 à Darnétal, une commune de Seine-Maritime. Ordonné prêtre en 1958, il avait fêté son jubilé d’or en 2008.

Un paroissien de 86 ans a été grièvement blessée.

08h26: Par dizaines les habitants se sont rendus mardi soir à la mairie de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) pour rendre hommage au père Jacques Hamel, égorgé dans l’église de la ville par deux preneurs d’otage, un acte revendiqué par le groupe État islamique.

«Sincères condoléances, quelle horreur, quelle barbarie. J’espère plus jamais çà», a écrit un jeune sur le registre de condoléances ouvert par la mairie. «A notre prêtre avec qui nous avons partagé toutes les étapes catholiques de notre enfant», a rédigé une mère de famille.

Devant l’édifice municipal, de pierres et de briques, des dizaines de bougies ont été allumées. Quelques petits bouquets ont été déposés.

La mairie, dirigée par une municipalité communiste depuis des décennies, est le lieu privilégié des hommages car l’église, où le prêtre de 86 ans, a été assassiné, est pour le moment inaccessible, ses abords étant bouclés par la police.

Trois tentes blanches ont été dressées et barrent la rue, empêchant de voir l’édifice. Les riverains de l’église sont amenés à leur domicile par des policiers.

07h52: "Il faut tirer les leçons de ce qui s'est passé, avec un terroriste qui voulait partir 2 fois en Syrie" (Henri Guaino sur France Info)

00h36: L'appel en Une de Libération demain pour "ne rien céder" face aux terroristes

.

.

 

00h26: Le Conseil des Imams de France (CIF) condamne «avec la plus grande fermeté l'assassinat lâche et odieux qui vient d'égorger un prêtre au moment de la prière dans l'église».

00h03: Une de Paris Normandie quotidien régional où s'est déroulé le drame

 

.

.

Mardi 26 juillet

.

21h23: Le procureur François Molins donne sa première conférence de presse après le meurtre d'un prêtre, à Saint-Etienne-du-Rouvray.

" Vers 9h25, le terrorisme a une nouvelle fois frappé.

L'alerte a été donné par une des religieuse qui s'est échappée.

Les policiers ont tenté une incursions, mais n'ont pu pénétrer dans l'Eglise car les otages faisaient "rideau"

Les deux individus se sont ensuite jetés sur les forces de l'ordre et ont été neutralisés.
L'un des terroristes s'est élancé sur les forces de l'ordre, "une arme au poing", aux "cris d'Allah Akbar

L'un des 2 auteurs a été formellement identifié.
Adel K., 19 ans, avait tenté deux fois de rallier la Syrie en 2015

Il a été interpellé en 2015 alors qu'il tentait de se rendre en Syrie puis placé sous contrôle judiciaire.

En mai 2015, une fois majeur, il entame un nouveau périple, accompagné d'un ami d'enfance.

Ils passent par la Suisse. Adel K. embarque le 12 mai à l'aéroport de Genève-Cointrin avec la carte d'identité de son cousin, sur un vol en direction de la Turquie.

Il est arrêté à l'aéroport d'Istanbul et renvoyé en Suisse où il est arrêté le 14 mai.

Il fera un séjour à la prison de Champ-Dollon avant d'être extradé vers la France.

Selon les journalistes de la Tribune de Genève qui avaient suivi l'affaire à l'époque, quand sa mère lui demande ce qui lui a pris, il répond simplement :

Adel K. a été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire 10 mois. 

Il a été libéré le 22 mars 2016 sous bracelet électronique.

Le procureur de Paris a rappelé que le parquet s'était opposé à la libération de l'un des deux assaillants, qui portait un bracelet électronique.

20h55: Les terroristes "veulent nous diviser, ils veulent la haine, le racisme, la montée de l'antisémitisme", estime le Premier ministre sur TF1.

"A chaque attentat, nous n'allons pas inventer une nouvelle loi", a assuré Manuel Valls

"Ceux qui disent qu'il faut de nouveaux dispositifs mentent.

Cette guerre va être difficile, longue.

Cette guerre intérieure, en notre sein, va mettre du temps.

Il faut expulser les prêcheurs de la haine et fermer les mosquées radicales.

Ce n'est pas en remettant en cause la démocratie qu'on gagnera", a poursuivi le Premier ministre.

"Plus que jamais nous devons faire bloc à ceux qui veulent diviser en s'attaquant a un prêtre, à l'église.

Il y a des centaines, des milliers d'individus radicalisés.

Ce combat nous devons le mener sur tous les fronts».

Interrogé sur sur un éventuel changement de la loi, il a déclaré : «le président a été extrêmement clair, nous avons aujourd'hui tous les outils».

.

.

20h00: François Hollande prend la parole depuis l'Elysée sur toutes les chaînes de télé:

"Attaquer une église, tuer un prêtre, c'est profaner la République qui garantit la liberté de conscience.

Un prêtre a été sauvagement assassiné.

C'est une nouvelle épreuve pour la nation.

Ce sont tous les Français qui se sentent atteints au fond d'eux-mêmes

Les terroristes veulent nous diviser, nous séparer.

Le Gouvernement mobilise toutes ses forces et applique et appliquera toutes les lois qui donnent la capacité d'agir aux policiers.

Mais je le dis restreindre nos libertés ne servirait à rien contre le terrorisme"

Notre pays fait la guerre mais il faut éviter les polémiques.

Cette guerre sera longue mais nous la gagnerons, nous devons faire bloc !"

.

.

.

19h25: Eric Ciotti demande "l'expulsion des personnes étrangères" fichées pour radicalisation

19h17: L'un des deux assaillants formellement identifié, il était inculpé pour lien avec le terrorisme

19h00: Le président François Hollande va s'exprimer à 20H depuis l'Élysée.

18h51: Manuel Valls sera l'invité du journal de 20 heures de TF1 ce soir.

L'archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, sera également l'invité de TF1.

18h42: Le procureur de la république de Paris François Molins tiendra une conférence de presse ce mardi soir à 21 heures

18h32: Le président de la République va rassembler mercredi matin un conseil de sécurité et de défense à l'Elysée, suite à la mort d'un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray.

18h18: Une carte d'identité a été retrouvée sur le second assaillant, l'identification est en cours (itele)

18h10: "Je vais attaquer une église", aurait dit l'un des assaillants il y a deux mois, raconte un de ses proches à RTL.

"Je ne suis pas étonné, il m'en parlait tout le temps... il parlait de l'Islam... qu'il allait faire des trucs comme ça", déclare-t-il.
""Sur le Coran de La Mecque, il m'a dit: 'Je vais attaquer une église'.
Il m'a dit ça il y a deux mois en sortant de la mosquée. Sur la vie de ma mère, je ne l'ai pas cru", a-t-il ajouté.

18h01: La perquisition menée à Saint-Etienne-du-Rouvray est terminée et n'aurait rien donné, selon 20 minutes

17h58: Le maire de Saint-Etienne-Du-Rouvray s'exprime avec beaucoup d'émotion:

"Il est impérativement nécessaire qu'il ne se reproduise plus"

17h52: L'un des deux assaillants était porteur d'une fausse ceinture explosive (itele)

17h41: «Ils se sont enregistrés», explique sur BFMTV la soeur qui est sortie de l'église pour donner l'alerte.

Une source policière évoque au Figaro un appareil d'enregistrement manié par les terroristes. 

La religieuse décrit également la scène, le père Jacques Hamel «était à genoux», et l'un des bourreaux a prononcé «un sermon en arabe autour de l'autel», selon les termes de la religieuse.

17h24: Une opération du RAID en cours à St-Etienne-du-Rouvray

17h14: Le président des évêques appelle à un jour de jeûne et de prière vendredi

17h10: Les deux hommes avaient des armes blanches type couteau, "un vieux pistolet inopérant" et un "dispositif factice" faisant penser à la présence d'explosifs, selon une source de l'enquête.

16h03: L'opération de déminage menée par le RAID dans l'église est terminée

15h47: Une messe sera célébrée ce soir en la cathédrale de Rouen

15h40: François Hollande réunit tous les ministres concernés par l'attentat 

15h29: La religieuse qui a réussi à s’échapper pour donner l’alerte, a raconté au Figaro le début de l’attaque :

«Ils sont entrés brusquement. Ils ont pris l’espace. Ils parlaient en arabe. J’ai vu un couteau. Je suis partie au moment où ils commençaient à agresser le père Jacques. Je ne sais même pas s’ils ont réalisé que je partais».

Elle indique avoir été prise en charge par une cellule d’aide psychologique et se dit avant tout «en attente de nouvelles de [ses] soeurs» également présentes à la messe.

15h26: Une garde à vue est en cours dans le cadre de l'enquête (@itele)

15h13: Christiane Taubira sur Twitter: "Attentats de haine pure et de totale lâcheté. Ils creusent notre chagrin mais confortent nos choix de renforcer ce qui nous rassemble"

15h03: Le Conseil français du culte musulman dit sa "totale solidarité avec l’ensemble des chrétiens de France"

14h55: L'imam de Saint-Etienne-du-Rouvray "effaré" par le décès de son "ami" prêtre

14h44: Marine Le Pen: "La responsabilité de tous ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans est immense.

Les voir bavarder est révoltant"

14h31: Nicolas Sarkozy prend la parole:

"C'est l'âme de la France qui est touchée (...)

Après l'attentat de Nice, notre pays est une fois encore frappé par la barbarie dans des circonstances inhumaines.

Les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète ne sont pas admissibles.

Je demande au gouvernement de mettre en œuvre toutes les propositions que nous proposons depuis des mois.

C'est la guerre et il faut répondre"

14h10: L'Etat islamique revendique l'attaque de l'église près de Rouen

14h09: Selon Pierre-Henry Brandet (le Porte-parole du ministère de l'Intérieur), le pronostic vital ne serait plus engagé pour la 2e victime

13h59: La deuxième victime, qui se trouve actuellement entre la vie et la mort, a été réanimée par le SAMU, d’après des sources policières.

13h57: Nicolas Sarkozy s'exprimera depuis le siège des Republicains vers 14h30

13h52: L'un des deux assaillants, sous bracelet électronique, avait une autorisation de sortie de 8h30 à 12h30 (iTélé)

13h38: François Hollande parle sur place: 

"La menace est très élevée.

"Les terroristes ne renonceront à rien tant que nous ne les arrêterons pas

Il s'agit de deux terroristes se réclament de Daesh"

Nous sommes face à une épreuve, une de plus, après tout ce que nous avons vécu ces dernières années. (...)

J'ai pour tous les catholiques de France une pensée.

Je veux leur exprimer mon soutien.

Ce sont tous les catholiques qui ont été frappés, mais tous les Français qui sont concernés.

13h36: Dans un communiqué François Hollande dénonce «un ignoble attentat terroriste»

13h28: L'un des 2 suspects a passé près d'un an en prison en France avant son placement sous bracelet électronique (iTélé)

13h27: Le CRIF exprime son « sentiment d’horreur et de tristesse suite à la prise d’otage de l’église de Saint-Etienne du Rouvray et l’assassinat odieux du prêtre qui y officiait », et voit dans cet attentat la marque d'« une nouvelle étape dans la progression du terrorisme en France », exprimant son « indignation que des bâtiments religieux soient visés ».

13h24: Bernard Cazeneuve sur Twitter:

"A St-Etienne-du-Rouvray avec le Président. Effroi devant la barbarie, grande solidarité dans l'épreuve avec tous les catholiques de France"

13h17: Selon itele, l'un des assaillants a tenté de rejoindre la Syrie en 2015 mais a été refoulé en Turquie

13h09: L'archevêque de Rouen quitte les JMJ pour se rendre sur place

"Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée", écrit Mgr Dominique Lebrun. L'archevêque de Rouen était à Cracovie en Pologne, dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse.
"Le vicaire général, le père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments", précise Mgr Lebrun.
"Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l'avenir de l'humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir les apôtres de la civilisation de l'amour", conclut-il.

13h07: François Hollande est arrivé sur les lieux et fait le point avec les forces de police

12h49: Le Vatican condamne "un meurtre barbare"

12h48: La victime est un prêtre âgé de 84 ans. Il était prêtre de la paroisse depuis une vingtaine d'années

.

.

12h47: Le pape François s'est aujourd'hui associé à "la douleur et à l'horreur" après la prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, ce matin.

12h39: "Horreur et barbarie à Saint-Etienne-du-Rouvray. Un prêtre assassiné.

Pensées pour les victimes,leurs familles.

Nous sommes tous bouleversés" (Alain Juppé, sur Twitter)

12h33: "Solidarité profonde et tristesse révoltée après l'attaque dans une église catholique. Ils ne réussiront pas à semer la haine et la peur" (Ségolène Royal, sur Twitter)

12h31: Bernard Cazeneuve et François Hollande viennent d'arriver sur place

12h30: L'un des deux preneurs d'otages était fiché "S" (M6)

12h27: "L'horreur encore ! Nos valeurs, notre identité sont attaquées. Changeons de stratégie et arrêtons de reculer!" (Jean-François Copé, sur Twitter)

12h15: Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, s'est exprimé

"François Hollande et Bernard Cazeneuve vont venir soutenir la communauté catholique, les habitants et les forces de l'ordre qui sont intervenus rapidement qui ont pu permettre de faire sortir trois otages vivants" (Pierre-Henry Brandet porte-parole du ministère de l'Intérieur)

"Les deux assaillants sont sortis et ont été abattus par les services de police"

"Ils sont rentrés dans l'église et ont pris en otages les cinq personnes qui s'y trouvaient"

"L'intervention rapide de la BRI de Rouen a permis de libérer 3 otages sains et saufs"

12h11: "Horrifié et révolté par drame de Saint-Etienne-du-Rouvray. Pensées et prières pour les fidèles. Félicitations aux policiers qui sont intervenus", a pour sa part déclaré Christian Estrosi sur Twitter

12h03: Sur Twitter, Manuel Valls s'est exprimé après la prise d'otages

"Horreur face à l'attaque barbare d'une église de Seine-Maritime. La France entière et tous les catholiques sont meurtris. Nous ferons bloc", déclare-t-il sur le réseau social.

11h56: L'enquête a été confiée à la sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

11h50: Un camion de déminage est arrivé dans la commune afin de s'assurer qu'il n'y ait pas de "dispositif de piégeage"

11h48: Le vicaire général de Rouen, Philippe Maheut, s’est rendu sur place, en l’absence de l’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, actuellement aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cracovie (Pologne), a-t-on appris auprès de la Conférence des évêques de France.

11h45: Ce que l'on sait à 11h45

Au moins une personne a été tuée mardi matin lors d’une prise d’otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans l’agglomération de Rouen, a-t-on appris de source policière, à l’issue d’une intervention qui a permis de «neutraliser» les deux preneurs d’otages.

L’otage tué est le prêtre de l’église, a-t-on précisé de même source.

«Un bilan complet est à suivre», a-t-on également indiqué.

Cette prise d’otages intervient douze jours après l’attaque au camion menée le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais à Nice, qui a fait 84 morts et plus de 300 blessés, revendiquée par l’organisation jihadiste Etat islamique (EI).

Le président François Hollande, natif de Rouen, a quitté l’Elysée en fin de matinée pour se rendre sur place, a indiqué la présidence.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qui avait prévu de recevoir à Beauvau les forces de sécurité et personnels engagés pour la sécurité du Tour de France avant de se déplacer dans l’après-midi à Bayonne pour y évoquer le dispositif de sécurité des fêtes qui démarrent mercredi, a également annulé ces rendez-vous pour se rendre sur place, a annoncé un porte-parole du ministère.

Les motivations des deux individus, neutralisés lors d’une opération de la Brigade de recherche et intervention (BRI) de Rouen, ne sont pas encore connues.

11h39: Le parquet antiterroriste a été saisi

11h32: Un fidèle serait dans un état d'urgence absolue (iTélé)

11h28: Le président François Hollande a quitté l'Elysée en fin de matinée mardi pour se rendre sur le lieu d'une prise d'otage terminée près de Rouen dans une église.

11h27: Le prêtre ainsi qu'un paroissien auraient été égorgés, selon Le Point.

Un policier aurait été également blessé.

11h18: A l'heure actuelle, aucun détail n'a été communiqué sur les revendications des preneurs d'otages

11h13: Le prêtre de l'église aurait été égorgé lors de la prise d'otages, rapporte Le Figaro

11h10: Les deux preneurs d'otages ont été"neutralisés" (ministère de l'Intérieur)

11h08: Sur Twitter, la police demande de ne pas franchir "le périmètre de sécurité pour prendre des photos/vidéos, vous perturbez le travail des policiers"

11h04: Le ministre Bernard Cazeneuve se rend sur place, selon iTélé

11h02: Prise d'otages dans une église près de Rouen: Les deux suspects auraient été abattus, selon Le Parisien

10h57: Deux hommes retiennent en otage un curé, deux sœurs et deux fidèles

10h54: La BRI de Rouen et le Raid sont mobilisés

10h52: Il y aurait de quatre à six otages dans cette église, située à Saint-Etienne-du-Rouvray

10h48: La police est sur place

10h46: Deux forcenés ont pris en otage le curé, deux sœurs et plusieurs fidèles dans l'église de la rue Gambetta au moyen d'armes blanches, indiquent nos confrères.

10h43: La prise d'otage a commencé vers 9 heures ou 9 heures 45, rapporte France 3 Normandie

10h42: Une prise d'otages est en cours dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen

.


EN DIRECT - Prise d'otages dans une église près... par morandini

- (Info Rss Actualité)


Lire la suite de l'info Rss...

METEO PARIS

Les prévisions Météo France à 5 jours des plus grandes villes Françaises...


Météo Paris
Pour ajouter la météo Paris sur votre site, installez gratuitement notre widget météo Paris : http://www.my-meteo.fr/meteo+webmaster.html

Les prévisions météo en France...

SPORT

Les dernières infos Sport en Direct Live...


Foot - ANG - MU - Man. Utd : Zlatan Ibrahimovic s'est entraîné pour la première fois avec ses partenaires
28/07/16 - France Info - Zlatan Ibrahimovic a effectué sa reprise dans son nouveau club, ce jeudi. - (Info Rss Actualité)

Foot - Transfert - Transfert : Wallace à la Lazio Rome (off.)
28/07/16 - France Info - Annoncé depuis plusieurs jours, le transfert de Wallace à la Lazio a été officialisé ce jeudi par le défenseur brésilien. Il s'est engagé pour cinq ans avec le club italien. - (Info Rss Actualité)

Tennis - ATP - Toronto - Une victoire de Milos Raonic, le Canada en rêve
28/07/16 - France Info - Récent finaliste à Wimbledon, Milos Raonic, qui joue son 8e de finale contre Donaldson dans la nuit de jeudi à vendredi, veut confirmer sa progression en remportant l'Open du Canada pour la première fois, devant son public. - (Info Rss Actualité)

Foot - Transfert - Rémi Pillot (Courtrai) rejoint Châteauroux
28/07/16 - France Info - Châteauroux a officialisé la signature du gardien Rémi Pillot (26 ans) pour une année, plus une en option. - (Info Rss Actualité)

Lire la suite de l'info Rss...

INSOLITES

Suivez les histoires les plus insolites du moment...


Une médaille du prix Nobel de la Paix vendue pour 800.000 euros
28/03/14 - France Info - (Reuters) - La médaille du prix Nobel de la Paix 1936 a été adjugée pour 1,1 million de dollars (800.000 euros) à un collectionneur privé en Asie, a annoncé vendredi la société de ventes aux enchères Stack's Bowers. Quatre collectionneurs se sont âprement disputé la prestigieuse récompense lors de la vente, qui s'est tenue jeudi soir à Baltimore, dans le Maryland. Il y a eu 94 prix Nobel de la Paix depuis 1901, selon le site internet de l'organisation. ... - (Info Rss Actualité)

Rome vend des Maserati et des Jaguar sur eBay
28/03/14 - France Info - par Naomi O’Leary ROME (Reuters) - L'Italie procède à la vente de dizaines de voitures officielles, dont des Jaguar et des Maserati, par le truchement du site d'enchères en ligne eBay, un geste censé montrer que le gouvernement est à l'écoute des doléances populaires vis-à-vis du train de vie de l'Etat. Ce sont au total 151 véhicules qui sont mis en vente, une proportion minime des quelque 60.000 utilisés par les organismes publics italiens, un parc dont l'entretien dépasse le milliard d'euros annuel, selon des estimations de l'Etat. ... - (Info Rss Actualité)

En cavale, il se retrouve face au commissaire au restaurant
28/03/14 - France Info - KANSAS CITY (Missouri) - Pendant son incarcération, Virgil Tillman va pouvoir méditer à loisir sur son choix malencontreux de restaurant, qui lui a valu de se retrouver derrière les barreaux. Recherché par les autorités de trois comtés dans deux Etats américains pour port d'arme et possession de drogue, Virgil Tillman a été repéré dimanche dernier dans un restaurant huppé de Kansas City, dans le Missouri, par un autre client de l'établissement: un commissaire adjoint à ses trousses depuis deux mois et qui n'était pas en service ce soir-là. ... - (Info Rss Actualité)

Lire la suite de l'info Rss...

HIGHTECH

Les dernières nouveautés et astuces Hightech du moment... suite des flux RSS


«Pokémon GO»: Attention aux arnaques sur les PokéCoins
28/07/16 - France Info - MEFIANCE - Prenez garde à ne pas attraper tous les virus… - (Info Rss Actualité)

Prisma, la nouvelle appli qui «transforme vos photos en œuvres d'art», cartonne
27/07/16 - France Info - WEB - L'application s'inspire des grands courants de la peinture mais également de certains phénomènes culturels... - (Info Rss Actualité)

Snapchat: Dessiner des filtres dynamiques sur vos vidéos, c'est possible
27/07/16 - France Info - APPLICATION - Un filtre facial dynamique, permettant de dessiner sur votre propre selfie vidéo et de voir vos créations suivre les mouvements de votre visage, est arrivé sur l'appli... - (Info Rss Actualité)

Lire la suite de l'info Rss...